Bieicplmkyfbvpoyiijk

La colocation pour les seniors

Très populaire dans le milieu estudiantin, la colocation présente plusieurs atouts. En effet, c’est le fait pour plusieurs personnes de partager un même logement pendant une période donnée. Elle peut s’effectuer dans les logements vides et ceux meublés. De plus en plus, cette technique de logement est très sollicitée pour les personnes du troisième âge. Dans le but de combattre l’isolement dans lequel bon nombre de personnes âgées se retrouvent, elle a été mise sur pied par plusieurs entreprises d’accompagnement pour seniors. Il s’avère donc important d’analyser ses avantages, son fonctionnement et les précautions qui en découlent.

 

Les avantages de la colocation pour seniors

Jadis réservée aux jeunes, la colocation est une bonne solution aux problèmes de logement auxquels les personnes âgées sont confrontées. Ses avantages à leur égard sont nombreux. Le plus important est le coût. En effet, la colocation senior est moins coûteuse par rapport aux maisons de retraite. Chez Cettefamille.com par exemple, les prix sont abordables et à la portée du citoyen modeste. Ainsi, les seniors ne débourseront pas beaucoup d’argent grâce aux différentes allocations et aides sociales qui leur sont octroyées. En outre, la colocation permet de maintenir le lien social entre les colocataires. De ce fait, un esprit de solidarité se développe entre eux.

 

Comment fonctionne la colocation pour seniors ?

La colocation entre seniors est très pratique. Du point de vue fiscal, elle est très avantageuse pour les bailleurs et les entreprises de location. Sa mise en œuvre ne diffère pas de celle des loyers ordinaires. Afin d’éviter tout malentendu, les colocataires seniors doivent signer le contrat de bail avant toute occupation. De même, toutes les personnes concernées doivent signer un règlement de colocation.

Au quotidien, les occupants mènent une vie normale. Ils veillent les uns sur les autres. Pour préserver leur intimité, chaque colocataire possède sa chambre. Les espaces partagés sont la cuisine, le salon et les espaces extérieurs. Les maisons de colocation proposées par Cettefamille.com ne sont pas éloignées des centres médicaux. En cas de problème, les assistantes de vie présente dans les locaux peuvent intervenir.

 

Les précautions à prendre

Malgré les multiples avantages qui en découlent, la colocation peut parfois faire naitre des problèmes. Généralement, l’incompatibilité d’humeur est le principal souci auquel les colocataires seniors puissent être confrontés. En réalité, les mentalités diffèrent d’un individu à un autre et certaines personnes sont invivables. Avant d’entamer ce genre d’initiative, il faut bien réfléchir à l’avance. 

Cette incompatibilité s’accentue lorsque les seniors n’ont pas les mêmes centres d’intérêt et ne partagent pas les mêmes croyances religieuses. L’idéal serait de cohabiter avec des amis de longue date. Il faut également préciser que ce type de logement n’est pas conseillé aux personnes âgées malades qui ont besoin de soins particuliers. Ces dernières doivent opter pour les centres spécialisés

 

Conclusion 

Autrefois sollicitée par la jeunesse estudiantine, la colocation fait de plus en plus le bonheur des personnes âgées. Elle a plus d’un avantage à son actif. Contrairement aux pensionnats ordinaires, elle est moins coûteuse. Elle permet surtout aux personnes âgées de rompre avec l’isolement social. Ainsi, les nouveaux liens créés leur facilitent la vie. Fonctionnant comme un espace de vie ordinaire, il est néanmoins important de prendre certaines mesures pour faciliter la cohabitation.